Vendredi 9 octobre dernier, Laurence Bachelier, Chargée de mission RSE pour EDF en Pays de la Loire et représentante locale du FAPE EDF, est venue dans les locaux de l’atelier couture d’Atout linge remettre le chèque du montant de l’aide accordée.

8600€ du FAPE EDF accordés à Atout linge
le 9 octobre dernier, Laurence Bachelier, chargée de mission RSE pour EDF en Pays de Loire a remis le chèque de l’aide COVID à Atout linge

FAPE EDF soutient Atout linge dans sa mission d’insertion

Atout linge, qui oeuvre pour l’accompagnement socio-professionnel d’un public en difficulté dans le sud Vendée, est heureux d’annoncer le soutien financier du FAPE EDF, initiative solidaire de plusieurs fondations EDF et organisations syndicales, visant à soutenir l’atelier couture pour participer à la confection de masques barrière et augmenter les capacités de formation de salariés en insertion.


Ensemble, Atout linge et le FAPE EDF encouragent l’insertion socio-professionnelle par l’emploi en proposant des solutions de terrain ou des financements pour les rendre possibles. Ce lien solidaire est un moteur qui a permis de redynamiser les capacités de l’atelier couture d’Atout linge, en favorisant la formation et la montée en compétences des salariés pour répondre à un nouveau besoin, la confection de masques barrière.

subvention

4 machines à coudre pour l’atelier couture

L’accord du montant de l’aide du FAPE EDF s’élève au total à 8 600€, ce qui a permis à Atout linge de faire l’acquisition de 4 machines à coudre, alors que l’atelier se retrouvait dans une situation critique en début de crise sanitaire. L’atelier couture est resté fermé 2 mois et n’a donc pas pu faire le chiffre d’affaire prévu. De plus, l’atelier blanchisserie d’Atout linge était lui aussi en difficulté puisque la haute saison dépendait du secteur touristique, ce qui a impacté négativement la trésorerie de l’association. L’aide accordée par le FAPE EDF a été une vraie opportunité pour Atout linge afin de continuer de mener à bien sa mission d’insertion. Les 2 surjeteuses ont servi pour la confection de masques barrière, dans le cadre du projet national Résilience, et les 2 piqueuses plates pour la formation de salariés en insertion.

L’aide COVID-19 accordée par le FAPE EDF a permis de soutenir 4 structures de l’insertion avec un montant total de 23 628€.