Fonctionnement de notre activité upcycling à l’ATELIER

L’ADN de l’ATELIER, c’est bien sa démarche upcycling* et son projet social apprenant auprès de ses salariés en insertion. Depuis un peu plus de trois ans, l’ATELIER s’est spécialisé dans l’upcycling (ou surcyclage) pour promouvoir de nouvelles façons de produire plus durables et favoriser le réemploi de matière.

C’est sous le regard éclairé de Charlotte, notre encadrante technique, que se passe les premières étapes d’éco-conception. En charge de douze salariés en insertion, elle créée des patronages uniques de produits usuels et accessoires, et forme chaque salarié à la coupe jusqu’à la couture. Régulièrement, deux salariés en insertion sont chargés de collecter des chutes de bâches auprès de notre partenaire local Sofareb. Cette collecte permet à l’ATELIER de faire du stock de matière et aussi de valoriser des engagements RSE de l’entreprise, puisqu’en temps normal, les chutes sont vouées à l’incinération ou l’enfouissement.

Notre première mission upcycling, revaloriser le déchet en matière pour utiliser tout son potentiel.

Lorsque notre ATELIER dispose de sa matière première, c’est l’encadrante qui entre en jeu avec la conception de patronage et de prototypage. Son travail est réfléchi pour être optimisé pour qu’il soit suffisamment efficace, pour un rendu objet intéressant, mais aussi abordable pour former son équipe de salarié en insertion à la confection.

Un produit de notre marque représente donc une volonté de réduire des déchets et mieux produire, mais aussi développer des compétences et le potentiel de chacun de nos salariés en insertion ; tout en permettant à nos clients finaux d’être des « consomm’acteurs » et accompagner la consommation de demain.

*  l’upcycling est un terme anglais qui se traduirait littéralement comme « recyclage amélioré » ou « surcyclage ». C’est en fait un procédé qui sert à utiliser de la matière vouée à être jetée et en la travaillant de manière à la valoriser ; en lui donnant le plus souvent une valeur ajoutée par rapport à son utilité première. L’upcycling vient donc réintroduire dans le processus de production des matières issues du recyclage et s’inscrit dans une démarche globale de consommation responsable et de développement durable.